img 2333

Une chanson de Gilles, message d'espoir face au VIH - 24 heures

On parle d’Omoana et des versions ougandaises des « Trois cloches » de Jean Villard et du « Vieux chalet » de l’abbé Bovet dans le 24 heures !

Laura Melly, notre présidente, a eu l’occasion de présenter les messages de résilience et d’espoir que nos artistes ont voulu faire passer au travers de leurs adaptations.

Retrouvez l’article en entier ci dessous :

Pour lire l'article

spectacle école ouganda 2

Découvrez l'adaptation ougandaise des Trois Cloches de Jean Villard

Pour voir la vidéo

Lorsque les personnes naissent avec le VIH, la société leur fait parfois croire qu’ils ne pourront pas avoir une vie normale. Cependant, si on leur donne les moyens et les soins nécessaires, ils peuvent vivre longtemps et en bonne santé, comme n’importe quel autre individu.

C’est avec plaisir que nous partageons la version ougandaise de la chanson « Les Trois Cloches » de Jean Villard, adaptée par des jeunes soutenus par Omoana, au travers de laquelle ils nous parlent de résilience.

Un grand merci à Mukungu Enock Jonathan, Mutesi Sharon, Kasoga Winnifred, Nabiryo Esther, Hussein Fazil, Nyanzi Huzairu, Bazibu Micheal et Reagan Giriwa pour cette belle création.

Cette vidéo fait partie d’une série adaptée de notre spectacle Resilience qui avait dû être annulé.

Avec le soutien de la Fédération Genevoise de Coopération.


 rea0544

Découvrez l'adaptation ougandaise du Vieux Chalet de l'Abbé Bovet

Pour voir la vidéo

Nous avons le plaisir de vous partager l’adaptation ougandaise de la chanson « Le Vieux Chalet » de l’Abbé Bovet, sur le thème de la résilience face au VIH/SIDA.

Un grand merci à Mukungu Enock Jonathan, Mutesi Sharon, Kasoga Winnifred, Nabiryo Esther, Hussein Fazil, Nyanzi Huzairu, Bazibu Micheal et Reagan Giriwa pour cette belle création.

Cette vidéo fait partie d’une série adaptée de notre spectacle Resilience qui avait dû être annulé.

Avec le soutien de la Fédération Genevoise de Coopération et la Ville de Bulle.


20 ans d'accomplissements

Le moment de faire le bilan sur toutes les années passées :

10600

Bénéficiaires directs

Ont été touchés

264

Enfants affectés par le VIH/SIDA

Ont été accueillis et ont reçu un suivi individuel leur permettant une réhabilitation médicale et psychosociale

343

Scolarités

Ont été financées

3244

Familles

Ont bénéficié de projets de microcrédit

5348

Familles

Ont bénéficié de formation agricole afin de contribuer à répondre aux besoins de base des enfants de manière durable

1339

Personnes

Majoritairement affiliés à des groupes armés durant leur enfance, ont bénéficié d’une thérapie individuelle pour traiter les traumatismes

282

Professionnels

Ont reçu des formations sur des thématiques psychosociales

Des milliers

De personnes

Ont été sensibilisées à des problématiques liées à l’inclusion des enfants vivant avec le VIH, des personnes souffrant de traumatisme et à la prévention des violences basées sur le genre

116

Personnes

Salariées dans les projets d’Omoana depuis sa création

+5 millions

CHF

Récoltés par l’association jusqu’à aujourd’hui


Des jeunes Ougandais, privés de visas mais exemples de résilience - La Liberté

On parle d’Omoana !

Retrouvez l’article du quotidien La Liberté qui revient sur le refus des visas de nos artistes Ougandais.es, mais qui fait surtout le point sur tout le travail accompli par l’organisation ces 20 dernières années.

Pour lire l'article

vivo 03

Découvrez le projet de santé mentale de vivo Uganda en vidéo !

Entre 1986 et 2006, le Nord de l’Ouganda était en proie à un conflit entre l’Armée de Résistance du Seigneur et le gouvernement.

60’000 enfants ont été kidnappés pour être enrôlés comme soldats. Aujourd’hui adultes, nombre d’entre eux souffrent encore de troubles liés aux traumatismes qu’ils ont vécus.

Grâce à la Thérapie d’Exposition par la Narration, notre partenaire, vivo Uganda, et ses conseillers, soignent ces troubles afin de contribuer à la dignité des personnes affectées et à la paix dans la région de Gulu, dans le nord de l’Ouganda.

Découvrez plus en détails leur travail en vidéo.

Pour plus d’informations : Vivo Uganda

 

Cette vidéo a été réalisée grâce au soutien de la Fédération Genevoise de Coopération.


3

ANNULATION de notre spectacle Résilience

C’est avec une profonde tristesse, déception et colère que nous sommes contraints d’annuler notre spectacle, « Résilience », à l’occasion des 20 ans d’Omoana, les visas de nos artistes Ougandais.es ayant tous été refusés.

Nous tenons à souligner l’immense travail fourni par ces jeunes talentueux qui ont travaillé durant plusieurs mois à la création de ce spectacle. Nous sommes immensément fiers d’eux.elles.

Vous pouvez retrouver tout de même la bande-annonce, réalisée par Giriwa Reagan, un autre jeune Ougandais talentueux : ICI.

La résilience étant la pierre angulaire de ce projet, nous l’adaptons et vous dévoilerons dans les prochains mois des capsules vidéos de ce témoignage positif de la réalité de nos artistes. Restez donc connectés !

Enfin, nous tenons à remercier toutes les personnes et institutions qui nous ont soutenu dans ce projet qui aurait dû être très beau : La Fédération Genevoise de Coopération, la TSHM de Vernier, Fribourg Solidaire, la Ville de Bulle, Ebullition, le Chœur Mélo-Dieu, et notre partenaire, St. Francis Health Care Services.


Développer les compétences sociales et prévenir la violence

Depuis septembre 2022, Omoana a mis en œuvre un processus participatif avec ces partenaires dans le but d’améliorer leur pratique dans le soutien psychosocial et la prévention de la violence auprès des jeunes. Celui-ci vise à se pencher sur les leçons apprises des activités passées et actuelle afin de proposer des améliorations a eu lieu grâce au financement du fond « Partage des savoirs » de la Fédération Genevoise de Coopération (FGC).

Nos partenaires en Ouganda mènent des activités afin de développer les compétences sociales des jeunes. Améliorer sa confiance en soi, communiquer avec ses amis, sa famille et sa communauté, gérer ses émotions, sont autant d’aspects de la vie qui peuvent être travaillés afin de renforcer sa résilience dans l’adversité. A plusieurs niveaux, nos partenaires s’adressent aussi à différents types de violences qui affectent certains groupes d’enfants et de jeunes vulnérables, qu’elles soient physiques, verbales, émotionnelles ou économiques. Prévention de la discrimination des personnes vivant avec le VIH/sida, lutte contre les violences basées sur le genre, sensibilisation sur la condition de santé mentale des personnes anciennement affiliées à des groupes armés sont autant de problématiques spécifiques qui sont abordées depuis de nombreuses années. Nos partenaires ne sont certes pas tous actifs sur les mêmes groupes de populations. Les mécanismes d’oppression sont néanmoins souvent les mêmes. Il existe un potentiel d’échange de bonne pratique important lorsqu’il s’agit de prévenir et répondre aux violences en tout genre.

"Sous formes de discussions, de jeux et d’exercices, ces sessions interactives ont été construites pour aider les jeunes à questionner leurs relations à eux-mêmes et aux autres afin qu’ils développent leurs propres ressources face à l’adversité et envisagent la différence comme une richesse."

Adrien Genoud, Directeur d’Omoana

Développer les compétences sociales et prévenir la violence chez les jeunes

Création de sessions interactives pour les jeunes

Entre septembre 2022 et janvier 2023, Omoana et ses partenaires ont travaillé sur des fiches techniques pour mener des séances de groupes auprès des jeunes sur les thématiques suivantes : Conscience de soi- Confiance en soi – Emotions- Gestion du stress- Gestion de la colère – Gestion de conflit– Mécanismes de discrimination- Confiance- Collaboration- Amitié saine et toxique – Réseaux sociaux- Inclusion des personnes vivant avec le VIH/sida- Violences basées sur le genre- Inclusion des personnes vivant avec un handicap- Inclusion des personnes anciennement affiliées à des groupes armés. Les travailleurs sociaux ainsi que d’anciens bénéficiaires aujourd’hui actifs comme mentors auprès d’autres jeunes, ont construit de nouvelles sessions avec le soutien d’Omoana. En février 2023, ils les ont présentées aux autres partenaires lors d’un atelier. Sous formes de discussions, de jeux et d’exercices, ces sessions interactives ont été construites pour aider les jeunes à questionner leurs relations à eux-mêmes et aux autres afin qu’ils développent leurs propres ressources face à l’adversité et envisagent la différence comme une richesse.

Tester des solutions par l’action à travers Théâtre Forum

Lors de ces ateliers, les participant ont aussi reçu une formation introductive au théâtre forum. Le théâtre forum est une technique interactive faisant partie du Théâtre de l’opprimé, développé par Augusto Boal au Brésil. Il permet la création et la présentation de courtes scènes en lien avec des problématiques sociales qui exposent une situation qui doit être changée. Après une première représentation, les spectateurs sont invités à remplacer un acteur sur scène et à essayer de changer la situation, tandis que la représentation est rejouée. D’autres acteurs répondent en adaptant leur personnage, en maintenant ou en ajustant leur pouvoir d’oppression ou d’exploitation par rapport à ce qui a été changé. Le Théâtre Forum offre un moyen de tester des solutions par l’action. Le public fait et évalue tous les choix. Lors de l’atelier, les participants ont particulièrement apprécié cet outil, qu’ils utiliseront en parallèle dans le cadre de leurs activités avec les jeunes pour aborder les thématiques sociales citées ci-dessus.

Ce processus a finalement permis la création du manuel « Youth together » (« Jeunes Ensemble »), qui permettra aux partenaires d’avoir un canevas pour mener au mieux des sessions avec les jeunes. Cela rendra aussi cette nouvelle méthode déployable dans d’autres contextes et projets.

Si vous voulez recevoir le manuel, merci de remplir le formulaire qui se trouve à la fin de la page du projet ICI.


Présentation du projet Omoana House dans Esprit Solidaire

Suite à une visite en Ouganda, Chloé Collier, notre chargée de coordination, a été reçue par le Léman Bleu pour l’enregistrement d’une émission d’Esprit Solidaire, présentant notre projet Omoana House.

Retrouvez l’intégralité de l’émission ici.