24 Feb

Visite de professionnels de l’humanitaire

Posted by Adrien Genoud
Omoana House, bien plus qu’un projet
En avril 2016, des professionnels de l’humanitaire engagés dans un certificat en méthodologie de projet avec le Centre d’étude et de recherche en action humanitaire (CERAH) ont visité Omoana House. Ils étaient réunis durant 10 jours en Ouganda pour la partie « résidentielle » de la formation (une formation à distance qui dure 7 mois et comprend également des sessions à distance et 4 mois de coaching). Un cas pratique a été organisé avec Omoana House dans le cadre duquel les étudiants ont échangé avec les adolescents séropositifs afin de connaître leurs défis quotidiens et comment Omoana House y répond. Au-delà des aspects techniques, le groupe a été marqué par le courage de ces jeunes, et par la relation humaine avec le staff. De leur côté, les adolescents ont apprécié ce moment d’échange, ce qui a mis en exergue la nécessité de les inclure de manière plus systématique dans la planification du projet. Dr. Edith Favoreu, formatrice et directrice adjointe du CERAH nous donne ses impressions.
More
31 Jan

Editorial du président, janvier 2017

Posted by Adrien Genoud
Plus de réfugiés ont fui vers l’Ouganda que vers l’Europe en 2016. Selon Norwegian Refugee Council, 489,000 Soudanais du Sud se sont réfugiés en Ouganda, alors que 362'000 personnes traversaient la méditerranée. Cela rappelle une chose. Lors des crises humanitaires qui secouent la planète, les premiers à venir en aide aux personnes touchées sont les proches. Lors de guerres ou d’épidémies, ce sont les voisins et les familles qui porteront secours à des personnes parfois agonisantes. 
More
06 Oct

Des agents de crédit à vif sur le terrain

Posted by Magali Perrin
J'aimerais vous raconter une histoire, celle d’ Evelyne, Jimmy, Judith, Alfred et Geoffrey.
Ce sont des agents de crédits dans le district de Nwoya, près de Gulu, au nord de l’Ouganda. Leur travail consiste principalement à sensibiliser et former les villageois des communautés locales à la microfinance, leur débourser des prêts et récolter les remboursements. Leur quotidien est fait de pistes de terre orange, sous forme de poussière les bons jours ou de boue les mauvais. De chemins damés pour les bonnes routes, et de sentiers défoncés pour les mauvaises.
More