10 Jan

Le sida à l’heure de l’adolescence

Posted by Adrien Genoud
Mary*, l’une de nos bénéficiaires a maintenant 16 ans. Elle est soutenue par Omoana depuis 9 ans. Orpheline, elle est née avec le sida, et vit avec sa grand-maman, également séropositive. La trithérapie est un traitement à vie pour les personnes atteintes par le VIH/sida. Nos bénéficiaires sont sensibilisés à l’importance d’une prise régulière et constante des cachets, et des potentielles conséquences si cela n’est pas respecté.  Cependant, certains d’entre eux, pour des raisons liées à l’adolescence ou parfois à un certain dégoût de la vie, ne prennent plus leur traitement de manière régulière. Ils développent alors une résistance à la trithérapie ainsi que de nombreuses infections. Mary est passée par cette phase. Elle est maintenant en condition critique, mais reçoit des soins de qualité dans l’une des meilleures cliniques du pays, à Kampala. Elle a un joli visage, ainsi qu’un physique fin et élancé. Les infirmières lui disent qu’une fois rétablie, elle pourrait devenir mannequin. J’y avais déjà pensé, l’imaginant un jour devenir Miss Ouganda ! Mais elle m’a signifié qu’elle préférait devenir médecin ou infirmière, pour aider comme on l’a aidée. Je lui ai alors répondu qu’elle devrait mieux prendre son traitement et surtout être très studieuse à l’école. Elle regarde à nouveau vers l’avenir. Espérons qu’elle pourra reprendre les bancs de l’école en 2014. En attendant, le personnel d’Omoana House recherche et met en place une stratégie pour faire face à cette problématique qui est répandue dans tout le pays.

Adrien Genoud
Coordinateur

* nom fictif

Partager cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn