10 Jan

Le microcrédit, quelques années après

Geschrieben von Adrien Genoud
Lorsque nous avons lancé les programmes de microcrédit à Jinja en 2008 puis à Gulu (région post-conflit) en 2010, nous étions convaincus que ce type de programmes, mis en œuvre de manière adéquate, était la clé d’un développement efficace. Au début, bon nombre de bénéficiaires se lançaient dans cette entreprise avec un certain doute. Pourraient-ils rembourser ? Cela allait-il vraiment leur permettre d’augmenter leurs revenus ? Après des formations principalement en entrepreneuriat, données par des agents de crédit motivés, ils ont eu accès à des prêts, initialement d’un maximum de 40.-, atteignant progressivement 250.-. Ils ont ainsi développé leurs activités génératrices de revenus. 
Weiterlesen...
10 Jan

Santé mentale des personnes touchées par la guerre

Geschrieben von Adrien Genoud
Durant plus de 20 ans, le Nord de l’Ouganda a été en proie à une guerre civile entre l’armée de Resistance du Seigneur et les forces gouvernementales. Plus de 25'000 enfants ont été kidnappés pour être utilisés comme soldats. Ils ont été forcés à commettre des atrocités et ont vécu des événements traumatiques qu’ils n’oublieront jamais. Certains ont dû tuer les membres de leur famille, d’autres ont été victimes de violences sexuelles. Dans un état de survie, ils ont parfois dû boire leur propre urine. Vivre de telles expériences à répétition laisse forcément des séquelles à nombre d’entre eux. De retour au village, ils souffrent du syndrome de stress post traumatique, qui peut notamment se manifester par des flashbacks, des insomnies et des troubles de la concentration. 
Weiterlesen...
10 Jan

Sensibilisation au VIH/Sida

Geschrieben von Adrien Genoud
Lorsque des enfants séropositifs et malnutris sont accueillis à Omoana House, la question de la réintégration se pose dès le premier jour. S’ils arrivent dans des états proches de la mort, la raison en est souvent qu’ils ont été laissés à eux-mêmes dans des villages retirés de la région de Jinja. La travailleuse sociale d’Omoana House visitera régulièrement les familles des enfants avant même leur réintégration. Elle devra ensuite évaluer avec ses collègues quel membre de son entourage sera le plus à même de s’en occuper lorsque son état de santé sera stabilisé. 
Weiterlesen...